Retour

Retour

Il m'a fallu parcourir le soleil levant,
Toit du monde protecteur,
Vivre les vagues de l'Orient
En quête de la paix du coeur.

Il m'a fallu arpenter les marches des sommets,
Caresser le sable des mers du Sud,
Humer les senteurs des forêts,
Vivre des lieux froids et rudes.

Il m'a fallu, alors que les années passent
Aller et venir à la barbe du temps
Avec la crainte que ne s'effacent
Les empreintes de mon Occident.

Puis le vent de l'Est m'a ramené
Là où l'eau est douce et fécondante,
Là où j'ai vu la pierre levée
De l'amour du Sud, irradiante.

Vos yeux, vos mains, votre sourire,
Votre accueil, Frères et Soeurs,
M'ont fait goûter plus qu'un empire,
L'éclat de vie, lumière du coeur.

Alaudan