Au pays de Merlusse

A l'époque où les Anglais occupaient une bonne partie de la France, lové dans le creux d'une montagne vosgienne, le petit village de Lusse luttait pour sa survie.
Dans une bicoque, un peu en retrait du village, vivaient une vieille femme et sa fille.
Mortbelle la sorcière maintenait un secret et interdisait à sa fille Méluse, de pénétrer dans une pièce soigneusement fermée.

 

 

Dans cette pièce à clé loquetée
Ma fille, tu ne dois entrer.
Jamais ne cherche à savoir
Les mystères de la pièce noire.

Méluse, âgée d'une dizaine d'années, n'était pas la fille de Mortbelle mais la fille de la fée Mélusine et de Sigisse le Magicien, Méluse étant elle-même une fée.
C'est alors qu'un jour où Mortbelle partie pour une cueillette
, Méluse n'y tenant plus força la porte de la pièce interdite. Celle-ci céda et s'ouvrit sur une petite pièce recouverte de poussière. Au fond de la pièce, dans un fauteuil vermoulu, un squelette gisait, recouvert de toiles d'araignées. Alors que Méluse fit un pas pour mieux voir, soudainement la porte se referma derrière elle. Et tout se transforma, la poussière s'évanouit, la pièce devint claire et le squelette, en un instant prit l'apparence d'un vieil homme avec une longue barbe.
Celui-ci dit à Méluse :

Enfant, approche et ne crains rien
Je suis Sigisse le Magicien.
Dans mes yeux tu vois ton père,
Tu es ma fille, ma lumière !

La fée Mélusine est ta mère
Elle vit au sud de cette terre.
N'attends pas, va la rencontrer
Car Méluse, aussi tu es fée.

Mais par serment reste vierge
Sinon, soumise au sortilège,
Femme-poisson tu deviendras
Chaque vendredi, ce sera !


Tiphaine, un jeune homme du village s'éprend de Méluse et décide de faire la route avec elle jusqu'à Lusignan. Malheureusement, ce qui devait arriver arriva. Méluse ne pouvant plus résister aux avances de Tiphaine cède et se donne à lui. Aussitôt la malédiction s'accomplit: chaque vendredi Méluse prend l'aspect d'une femme-poisson ce qui n'empêche pas Tiphaine d'être de plus en plus amoureux d'elle.

Le voyage est long et les routes pas sûres. Le jeune couple est attaqué par les Anglais et dans la bataille, Tiphaine perd la vie.
Méluse, accablée de douleur et grâce à ses pouvoirs échappe aux Anglais en volant dans les airs. Elle arrive ainsi sans obstacles à Lusignan où elle retrouve sa mère qui n'a plus que quelques heures à vivre. Avant de mourir, Mélusine explique à sa fille :

Ma fille, pour te libérer,
En Avalon tu dois aller.
Sur cette île, un Magicien
Tu dois trouver et l'épouser.

Dès la mort de sa mère, Méluse se rend par les airs en l'île d'Avalon. En ces temps dégénérés, plus aucun magicien n'est en vie et Méluse se résigne à vivre sa malédiction jusqu'à la fin de ses jours.
Quittant l'Ecosse, elle rejoint ses montagnes natales et s'installe tout près de Saint Dié, dans une tour pour y vivre telle une ermite.

C'est alors que Romaric, un jeune seigneur des environs aperçoit Méluse et tombe fou amoureux d'elle. Méluse refuse ses avances mais Romaric insiste tellement qu'elle finit par accepter le mariage à condition que Romaric jure de ne pas savoir ce qu'elle fait le vendredi.
Le comte et la comtesse de Lesseux sont les témoins des jeunes mariés et Romaric appelle désormais son épouse Merlusse, ce qui veut dire "yeux couleur de l'océan".

Aux yeux, couleur de l'océan,
Je donne ma vie et mon sang.
Que Merlusse, témoin de ce jour
De mon coeur, soit nom de l'amour !

Romaric est de plus en plus amoureux et cède aux transformations qu'exige Merlusse dans la gestion du pays, moins d'impôts, rétablissement de la justice, construction de fermes, la région s'ouvre à une période de prospérité.

Cependant, le clergé ne voit pas cela d'un très bon oeil. Un moine déclare Merlusse sorcière et celle-ci tombe dans un guet apens tendu par l'évêché. Prisonnière, Merlusse ne s'avoue pas vaincue et grâce à ses pouvoirs arrive à s'enfuir.
Le moine se venge et empoisonne l'eau des sources, Merlusse découvre l'histoire et accuse le moine.
C'est alors que Romaric, las de ces affrontements rompt sa promesse et découvre le "secret du vendredi". Merlusse est aussitôt déclarée sorcière par le moine et l'évêque. Merlusse est obligée de fuir. Face à la menace, elle s'enfuit dans les airs pour disparaître à jamais.

Romaric, inconsolable, tombe dans la débauche et le désespoir.
Accusé de sodomiser de jeunes garçons, le clergé le déclare coupable de sorcellerie et il meurt, brûlé vif, sur la place de Saint Dié.

Bien que personne n'ait revu Merlusse depuis ce jour, si vous visitez les Hautes-Vosges, soyez attentifs le vendredi car dès les premières lueurs du jour il vous sera possible d'entendre une tendre et douce plainte surgir des sources et des lacs !